cfp


The Art History Graduate Student Association of Concordia University announces its annual art history graduate conference at Concordia University, in Montreal, Quebec, Canada 

22 – 23 March 2013

CRISIS!

CALL FOR PAPERS

Keynote Speaker: Dr. Serge Guilbaut, University of British Columbia

Overwrought and hyperbolic in our present-day world, the term “crisis” conjures all manner of frenetic distress. Stripping the term of its typical, neurotic uses, however, may lead to the consideration of more dynamic relationships between creation, destabilization, opportunity, and total rupture. How can the term crisis be problematized, and made more productive in art historical practices?

From the Latinized form of the Greek krísis, Early Modern English defined crisis as the “turning point in a disease.” Our aim is to consider not only the metaphorical diseases with which we grapple, but the myriad directions and developments that result from their emergence. Approaching the topic as an issue of process and effect in art and culture, we envision this conference as a crossroads of interrogation where daily life informs the practice of art history.

Concordia University’s Art History Graduate Student Association is currently seeking original academic papers for its annual graduate conference. Proposals that consider the genesis, condition, or outcome of crisis as it relates to the study of art, visual and material culture, or art history are encouraged, as are proposals that address the systems and institutions that govern and disseminate artistic and cultural production and its subsequent scholarship. We invite creative, interdisciplinary, and self-reflexive interpretations of the term “crisis,” wherein crises persist along varying scales, from daily survival to war. We welcome abstracts that explicitly or implicitly legitimize, oppose, or radicalize notions of crisis and its effects. Papers addressing historical and contemporary examples are encouraged, as are case studies of specific artworks, artists, exhibitions, publications, or institutions.

Topics can include, but are not limited to:

- aesthetic analysis of non-artistic events and conditions
- architecture and design of (dis)empowerment
- visual interpretations of political movements
- state influence on art and culture
- moments of destabilization and rupture, past and present
- art as activism
- self-reflexive and/or politically engaged assessments of art history
- mediating forces of networks and technology

Presentations are twenty minutes in length (2,500 words), followed by a discussion period. Please send a 300-word abstract in English or French, a short biography (100 words), and contact information (including your institutional affiliation and degree type), in a Word document formatted with 12-point Times New Roman type to This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. by 5 pm, Friday, 7 December 2012. Presenters will be selected by Wednesday, 16 January 2013. A selection of conference proceedings may be published.

______________________________________


L’Association étudiante des études supérieures en histoire de l’art de l’Université Concordia annonce la tenue de son colloque annuel à l’Université Concordia, Montréal, Québec

le 22 et 23 mars 2013

LA CRISE !

APPEL À CONTRIBUTION

Conférencier invité: Dr. Serge Guilbaut, University of British Columbia

Devenu emphatique et excessif, le terme « crise » évoque aujourd'hui un désarroi effervescent. Pourtant, au-delà de cet usage courant, différentes idées rattachées à la crise permettent une évaluation plus nuancée des relations entre création, déstabilisation, opportunité et rupture. Comment peut-on problématiser la notion de « crise » afin de le rendre plus opératoire dans le domaine de l'histoire de l'art?

Provenant de la forme latinisée du grec krisis, le mot désigne, à la fin du XVe siècle, la « phase grave d’une maladie ». En ce sens, nous voulons examiner non seulement les maux métaphoriques qui nous affligent, mais aussi les multiples voies et développements qui en émergent. En considérant le sujet dans la perspective des procédés et des effets dans l’art et la culture, nous envisageons ce colloque comme un carrefour de questions où la vie quotidienne informe la pratique de l’histoire de l’art.

L’Association des étudiants en histoire de l’art de cycles supérieurs de l’Université Concordia est présentement à la recherche de contributions académiques originales pour sa conférence annuelle. Les propositions qui considèrent la genèse, les conditions d’émergences ou les conséquences d’une crise liée à l’étude de l’art, de la culture matérielle et visuelle ou de l’histoire de l’art sont encouragées ; il en est de même pour les propositions qui interrogent les institutions et les appareils qui gouvernent et diffusent les productions artistiques et culturelles ainsi que les études académiques qui en découlent. Nous appuyons les propositions fondées sur des interprétations créatives, interdisciplinaires et introspectives du terme « crise » appliqué à toutes les échelles, de la survie quotidienne à la guerre. Nous accueillons aussi les propositions qui, de manière implicite ou explicite, légitiment, contredisent ou radicalisent des idées sur la crise et sur ses effets. Les présentations qui traitent d’exemples historiques et actuels sont aussi les bienvenues, tout comme le sont les études de cas d’œuvres, d’artistes, d’expositions, de publications ou d’institutions.

Les sujets possibles incluent les exemples suivants, mais n’y sont pas limités :

- les analyses esthétiques d’événements non artistiques ;
- la prise et la perte de pouvoir dans l’architecture et le design ;
- les interprétations visuelles de mouvements politiques ;
- les influences de l’État sur l’art et la culture ;
- les moments de déstabilisation et de rupture, historiques et actuels ;
- l’art comme activisme ;
- les évaluations introspectives et/ou engagées politiquement de l’histoire de l’art ;
- les forces médiatrices des réseaux et de la technologie.

Les communications, d’une durée de vingt minutes (2500 mots), sont suivies d’une période de discussion.

D’ici le vendredi 7 décembre 2012 à 17h, veuillez nous envoyer un résumé en français ou en anglais (300 mots), une courte biographie (100 mots) et les informations pous vous contacter (incluant votre affiliation académique et le nom de votre programme) dans un document Word en Times New Roman 12 à l’adresse This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. . Les conférenciers seront choisis d’ici le mercredi 16 janvier 2013 et en seront avertis par courriel. Une sélection des actes du colloque pourrait être publiée.